Histoire du cinéma d'animation américain

05 mars 2012

III. L'impact psychologique

III - L'impact sociologique

The Walt Disney Company 
créée en 1923 par Walt et Ron Disney

Ils créèrent ces fameux courts métrages qui ont bercé notre enfance.
(Les Alice,Oswald,Mickey, Minnie, Donald, Dingo,Pluto...)

En 1936, Walt Disney sort son premier long métrage "Blanche-Neige et les sept nains" et après le grand succès il travaille sur de nouveaux projets sous le label Walt Disney Picures.
Il devient un maître de l'animation en créant de la magie pour les petits et les grands dans chacun de ses films.
(Pinocchio, Fantasia, Dumbo,Cendrillon,Peter Pan, Aladdin,Le Roi Lion...)  
Depuis les studios Disney sortent chaque année un nouveau long métrage. Mais avec cela, je n'étonne personne.
En 1953, Disney créa le label Buena Vista Distribution, voulant produire des des films live (avec des acteurs) tel que 20 000 lieus sous les mers, Un amour de coccinelle, Mary Poppins...
Buena Vista Distribution est renommé Walt Disney Studios Distribution en 2007.

Une petite chronographie :
En 1954, Disney créa ses premiers programmes télévisés tel que le Mickey Mouse Club ou encore Zorro.
En 1955, Walt Disney ouvert son premier parc à thème Disneyland. Les visiteurs marchent dans l'univers des films et autres...
En 1984, Disney créa le label Touchstone Pictures. Il produit des films plus adulte tel que Pretty Woman, Le cercle de poètes disparus, Splash...
En 1989, Disney créa le label Hollywood Pictures.
En 1994, Disney le label Miramax Films.
En 1995, Disney signe un contrat pour plusieurs film avec les studios Pixar.
De grands succès les au rendez-vous. Toy Stroy, 1001 Pattes,Cars... 
Pixar est Racheté par Disney en 2006.
En 1996 Disney signe un accord avec le studio Ghibli pour distriber les films de du studio japonais dans le monde entier sauf en Asie. Des films tel que "Le voyage de Chihiro", "Le château dans le ciel"...

En 2008, Disney coproduit avec Yash Raj Films (Inde) le film d'animation "Roadside Romeo". 
Disney créa le label Disneynature dédié à produire des film documentaires animaliers.
Des films tel que "Les ailes pourpres" ou encore "Oceans"...
En 2009, Disney coproduit avec China Movie Co Ltd le film "Le Secret de la gourde magique".  
Début 2009, Dreamworks et Disney signent pour produire 6 films pour Touchstone Pictures.  
 
Disney rachète le grand label Marvel et super héros.
 
Disney créa le label Double Dare You avec Guillermo del Toro dans le but de produire des films d'animation à frissons.
Le premier prévu devrait être "Trollhunters". (Chasseurs de Trolls) 

Il y a tellement de choses à dire sur l'univers Disney qu'il faudrait des heures pour tout dire. Les Objets Dérivés, les jeux vidéos, les autres parcs d'attractions, les succès au cinéma, Disney channel... Une chose est sure, c'est que Wald Disney nous fera toujour rêver.  

 
 
 
 

Posté par TPE-MMC à 14:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


III. 3- Une évolution calquée sur la pensée populaire

  On ne va pas au cinéma pour voir un dessin animé, on y va pour voir un Disney. La popularité de cette compagnie est telle que Disney n'est plus seulement le symbole des films d'animations, il en est devenu un synonyme. Avec cinq parcs à thèmes (situés en Floride, en Californie, à Hong-Kong, Tokyo et Paris), près de 150 séries ou films d'animation, de nombreuses boutiques ouvertes,à travers le monde, plusieurs chaînes de télévision, la Walt Disney Company s'est imposée comme une des plus importantes, si ce n'est la plus importante entreprise de cinéma d'animation. Malgré la mort de Walt Disney, son nom a perduré à travers les années, entouré d'autant de savoir faire,de gloire, de modernité, d'innovation et de rêves que dans les années 30. 

Après la mort de Walt, le studio a poursuivi la production de films d'animation, essentiellement des longs métrages. Les courts métrages ont été eux remplacés dans les années 1980 par des séries télévisées. Au milieu des années 1990, les studios se sont associés à Pixar pour produire des longs métrages en animation de synthèse, perpétuant en quelque sorte l'héritage d'innovation de Walt.

Posté par TPE-MMC à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

III. 2- Une influence majeure sur la vision de la vie dès le plus jeune âge

  Pour Dave Smith, fondateur et responsable des Walt Disney archives, Walt était « un génie qui savait ce que voulait le public en matière de divertissement familial », un « innovateur (mais) pas un suiveur », il « embrassait totalement les nouveaux concepts ou procédés qui l'intéressait et leur donnait une chance souvent à la défaveur de ses conseillers financiers, mais le temps prouvait qu'il avait raison ». La liste des innovations est longue : premier court métrage d'animation avec son synchronisé, le storybard, le premier long métrage d'animation, le système Fantasound (salle de cinéma stéréophonique), le CinemaScope, les séries de documentaires animaliers, les parcs à thèmes, la première émission télévisée en stéréo,...

  L'univers créé par Walt Disney est connu comme un vecteur de la culture américaine et de nombreux stéréotypes. D'après une étude d'Elena Gianni, Du côté des petites filles, « les contes originaux desquels sont tirés la plupart des productions Disney mettent en scène des personnages féminins inaptes à quoi que ce soit. Les fées et magiciennes, pour celles qui ne sont pas maléfiques, ne tiennent leur pouvoir que de puissances supérieures et donc extérieures à elles. Cet univers magique constitue donc un support de transmission aux enfants des règles qui cloisonneront plus tard une vision différenciée des sexes, de leurs capacités et de leurs rôles... ».

  Un musée, le Walt Disney Family Museum a été ouvert le 1er octobre 2009 dans le quartier Presidio à San Francisco.

  Comme nous avons pu le voir auparavant Du côté des petites filles est un essai sociologique publié en 1973 à Milan par la pédagogue féministe italienne Elena Gianini Belotti sous le titre original italien Dalla parte delle bambine. L'auteure y met en évidence à l'aide d'une enquête par observation dans les familles, les crèches et les écoles la puissance des stéréotypes enracinés en chacun de nous qui assignent des propriétés et des qualités différentes aux filles et aux garçons dès avant la naissance et tout au long de la prime éducation. Elle signale en outre que toutes les différences relevées manifestent l'infériorité du sexe féminin, les filles ayant finalement une valeur sociale moindre que les garçons après avoir été moins désirées qu'eux.

  C'est pour cela que nous pouvons dire que Walt Disney, dans chacun de ses films d'animation, dégage une influence de la vie destinée au garçon ou à la fille. 

Posté par TPE-MMC à 13:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2012

Intro

Capture d’écran 2012-02-22 à 18

Bienvenue sur le catalogue intéractif de l'histoire de l'animation américaine

Sujet : L'histoire de la compagnie Walt Disney

Tout d'abord, une petite introduction

L'histoire de l'animation américaine débute avec l'arrivée aux Etats-Unis d'Emile Courtet, plus connu sous le nom d'Emile Cole, qui apporte à l'animation américaine des techniques qu'il a développé à Paris dans les années 1900-1910, il enseigne ses techniques près de New York à différents animateurs locaux. S'en suivra les films du célébre Winsor McCay. 

Nous allons vous présenter deux biographies de dessinateurs majeurs du XXe ayant influencés le cinéma d'animation :

Young_Emile_CohlEmile Cohl est un dessinateur et animateur français, considéré comme l'inventeur du dessin animé, né à Paris en 1857 et mort à Villejuif en janvier 1938.

Il créa le plus ancien dessin animé sur pellicule de cinéma, Fantasmagorie, qui fut projeté en 1908 au théâtre du Gymnase à Paris pour la société Gaumont. Ce type d'animation connut un essor considérable dans le monde au cours des décennies qui suivirent, se diffusant notamment à l'échelle planétaire dans les années 1930 via les studios Disney. En créant ainsi le dessin animé tel que nous le connaissons de nos jours, Emile Cohl associa l'art du cinéma.

Emile Cohl invente les outils spécialisés du dessin animé en mettant au point un système permettant de photographier une seule image par tour de manivelle ainsi que le banc titre. Le banc-titre est composé d’une caméra qui filme en plongée totale une table et d’un système d’éclairage associé. Il réalise en 1908 « Fantasmagorie », le premier véritable dessin animé connu à ce jour et constitué de dessins à l’encre de chine. Le film se construit sur des jeux de figures schématiques qui se métamorphosent et s’animent avec inventivité. Ses films ont un grand succès, en particulier aux Etats-Unis, et influence la naissance du cartoon américain.


Winsor_McCayComme dis précédemment, le travail d'Emile Cohl fut inspiré par le dessinateur américain Winsor McCay. Winsor McCauy fut né à Spring Lake en 1869 et mort à Brooklyn en 1934. Il vécu à la même époque qu'Emile Cohl.

Créteur de Little nemo, il est considéré comme l'un des plus importants dessinateurs de bandes déssinés américaines. Son oeuvre a inspirée de nombreux dessinateurs comme Moebius ou Hayao Miyazaki.

Ses films, dont le plus fameux « Gertie the Trained dinosaur », sont dessinés sur un modèle figuratif classique et perspectiviste qui ouvre la voie d’un dessin animé narratif. Notons que ces deux pionniers du dessin animé ont réalisé seuls tous les dessins. Remarquons également que McCay et Cohl viennent tous les deux du dessin de presse, exercice parfait pour l’exagération et la précision des traits. Le cinéma d’animation va ensuite se développer de manière différente.Aux Etats-Unis, commence une industrialisation du dessin animé avec la création des premiers studios.

Mais durant notre exposé nous nous concentrerons plus spécifiquement sur la compagnie d'animaton Walt Disney.

Plan du TPE:

        I- L'origine de Walt Disney

    1 - Enfance

    2 - Premières années d'animation

    3 - Les longs métrages

II - L'empire Disney

    1 - L'animation de Disney

    2 - Des contes qui font rêver

    3 - Des contes à l'image d'une société

III - L'impact psychologique

    1 - L'aspect réel de l'histoire

    2 - Une influence majeure sur la vision de la vie dès le plus jeune âge

    3 - Une évolution calquée sur la pensée populaire




 

 

 

 

 







Posté par TPE-MMC à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]